Des changements de pratiques à la Commission scolaire du Val-des-Cerfs

Chers parents, partenaires, élèves et membres du personnel,

Comme vous le savez, le contexte financier actuel du Québec amène de grands changements dans de nombreux organismes. Pensons, entre autres, aux fusions des centres de santé et de services sociaux, aux commissions scolaires, aux fermetures de centres locaux de développement et aux coupes budgétaires dans les structures gouvernementales. Ce sont donc toutes les organisations de l’État qui doivent participer au retour à l’équilibre budgétaire.

Depuis plusieurs années, la Commission scolaire du Val-des-Cerfs ajuste ses façons de faire afin de travailler plus efficacement et réduire son budget de fonctionnement, tout en conservant la qualité de ses services. D’ailleurs, selon les dernières données obtenues, Val-des-Cerfs se classe parmi les plus performantes du Québec quant au coût des frais d’administration par élève. En effet, l’organisation se classe en 7e position sur un total de 69 commissions scolaires[1].

Malgré le resserrement budgétaire, les taux de réussite et de décrochage se sont grandement améliorés (voir l’article Des résultats éloquents : Les taux de décrochage et de diplomation dépassent les cibles!), et cela, grâce à l’engagement du personnel, des parents et des partenaires. C’est exactement sur cette lancée que nous désirons poursuivre et c’est avec votre collaboration que nos élèves, vos enfants, continueront de progresser et de réussir.

Néanmoins, la nécessité de diminuer les coûts demeure. Pour ce faire, une démarche rigoureuse a été entamée, afin de recenser les meilleures pratiques des autres commissions scolaires, nous permettant de trouver des façons de faire plus efficaces, et ce, à moindre coût. Nous préserverons ainsi notre capacité à offrir des services de qualité, tout en maintenant une gestion rigoureuse de nos dépenses.

Les procédures administratives, l’organisation des services et l’autofinancement de certaines activités feront l’objet de changements qui s’effectueront progressivement, sur une période de trois ans. Ce processus nous permettra de revoir nos façons de travailler afin d’être plus efficients.

Les changements à venir font partie d’une démarche responsable, qui respecte notre mission et qui s’inscrit à l’intérieur de nos moyens financiers.

Tout au long du processus, nous vous tiendrons informés de l’évolution des changements. N’hésitez pas à nous contacter, afin de nous faire part de vos questions ou commentaires.

 


[1] Lavallée, J-L. (19 juin 2014). Des coûts dépassant 500$ par élèves. Le Journal de Québec.