Et bien plus 2008-2009

SÉLECTIONNEZ L’ANNÉE DE VOTRE CHOIX:

2009-2010 / 2008-2009 / 2007-2008

UNE RENTRÉE EN « OR » !

Tout au long de l’année scolaire 2008-2009 et ce, pour une deuxième édition, la publication « Fenêtre sur la culture » encouragera à nouveau les acteurs de l’éducation à répandre les bonnes nouvelles culturelles.

Diffusée en version Web sur le site de la Commission scolaire du Val-des-Cerfs, cette publication sera l’occasion pour les spécialistes en « OR » de partager avec vous les événements culturels de leur milieu d’enseignement.

Bonne rentrée !

PROGRAMMATION DES ARTS DE LA SCÈNE : AUTOMNE 2008

Une fois de plus cette année, les arts de la scène sont à l’honneur à la Commission scolaire du Val-des-Cerfs. Le Palace, La Scène Davignon et La Maison de la Culture de Waterloo ont élaboré une programmation visant à répondre aux besoins culturels des divers milieux scolaires. La nouvelle collaboration de ces trois diffuseurs de spectacles permettra de rendre accessibles les arts de la scène à un plus large public. Voici trois spectacles qui seront proposés cet automne et qui s’adressent à la clientèle du primaire : Paillasse l’Épouvantail, L’Histoire sans point et Casse-Noisette.

Paillasse l’Épouvantail

Armand le géant est égoïste. Pour être sûr qu’en son absence, pas un oiseau n’entrera dans son jardin, il a fabriqué un épouvantail qu’il a nommé Paillasse. Mais bien vite, tous les oiseaux du voisinage ont apprivoisé Paillasse qui est devenu leur ami.

De retour dans son jardin, Armand est fort mécontent. Que va-t-il pouvoir inventer pour transformer Paillasse en un terrible et redoutable épouvantail ? Et comment les oiseaux pourront-ils déjouer ses projets pour que Paillasse reste leur ami et pour qu’Armand accepte de partager son jardin ?

Sur la scène Davignon / Église Emmanuel

Vendredi, le 28 novembre 2008

L’Histoire sans point

Souris Bouquine est surprise. Les points de ponctuation s’envolent de son livre d’histoire. Est-ce la sorcière ou les fantômes qui sont assoiffés d’expression et d’imagination ? Une histoire mystérieuse, remplie d’exclamations, de danses et de rires pour les petits comme pour les grands.

Maison de la de Waterloo

Lundi, le 27 octobre et mardi, le 28 octobre 2008

Casse-Noisette

C’est la veille de Noël et la famille Silberhaus fête le réveillon. Clara et Fritz, les enfants, sont impatients de voir le beau sapin décoré. Leurs parents et la servante sont plutôt préoccupés par les derniers préparatifs à effectuer avant l’arrivée des invités. Enfin, Clara et Fritz reçoivent la permission d’entrer au salon. Les invités arrivent et Fritz demande d’ouvrir les cadeaux tout de suite… Mais il devra attendre… Une histoire à redécouvrir !

 Ce spectacle est réalisé en collaboration avec la troupe de danse Ballet Ouest de Montréal et l’École de danse Maryse Blanchard de Granby. Plus de 60 jeunes de notre région seront sur scène !

Le Palace de Granby

Jeudi, le 18 décembre et vendre

PLUS ON PARTAGE, PLUS ON POSSÈDE. VOILÀ LE MIRACLE !

Grâce à la participation des parents, l’école St-Eugène a pu faire vivre de merveilleux moments aux élèves.Quelques familles sont venues présenter leur pays d’origine aux élèves de l’école. Ces présentations furent appréciées de tous. Par l’entremise de la danse, de la musique, de la nourriture et plus encore, nous avons voyagé avec eux. Nous avons eu la chance d’en apprendre davantage sur le Kazakhstan, le Pakistan, la Tunisie, la Colombie et l’Afrique.

Finalement, les élèves ont pu participer à des « activités-midi ». Ces activités étaient aussi en lien avec la découverte du monde qui nous entoure. Les élèves ont pu danser sur des rythmes de la musique du monde. Ils ont aussi eu la chance d’apprendre de nouveaux mots en arabe, en russe et en espagnol.

Nous tenons à remercier la collaboration des parents dans ce projet. Sans eux, il aurait été impossible de préparer un tel projet.

 Merci beaucoup !

Amélie Guillette, enseignante

PLACE AUX ARTS !

La semaine des arts à l’école secondaire Sacré-Cœur, c’est une tradition ! Pendant ces 5 jours de février, toute manifestation artistique ou culturelle a son importance.

 Une fois de plus cette année, les élèves ont été invités à prendre part à l’événement en exploitant à fond leur pensée créatrice et leur talent artistique. À voir les clichés des élèves en pleine action, il convient d’encourager cette initiative qui leur a permis de participer à une véritable expérience culturelle. Chapeau au personnel enseignant qui a contribué à faire de cette semaine un temps fort où les projecteurs ont été dirigés vers leurs jeunes artistes !

LES JOURNÉES DE LA CULTURE

Les Journées de la culture ont été instituées en 1997 pour valoriser et renforcer les efforts de démocratisation de la culture au Québec. Cette manifestation annuelle offre gratuitement à la population québécoise des activités participatives de découverte et d’appréciation des arts et de la culture. Ces trois journées de la fin septembre sont l’occasion unique pour démontrer la valeur et l’importance des arts et de la culture dans le développement des gens et de la société. Dans nos écoles, il va de soi que les élèves seront amenés à vivre des activités culturelles des plus enrichissantes. C’est à suivre !

 

LE DÉPART DE DEUX MUSICIENS EN « OR » !

Cette semaine, dans le cadre de la publication culturelle, je tiens à rendre hommage à deux enseignants qui font partie de l’équipe des spécialistes en arts de la commission scolaire du Val-des-Cerfs et qui seront bientôt… retraités. Priscille Lafontaine et Gérard Lehoux ont, depuis de nombreuses années, su transmettre leur passion pour la musique aux jeunes de notre région. Leur implication et leur dévouement ont rendu les arts « accessibles » aux élèves à qui ils ont enseigné ! Merci pour tout !

 

LA RÉGION DE BROMONT EN PHOTOS

Depuis quelques années, le projet photo-cinéma Les Studios Nano est un des fleurons de l’école Saint-Vincent-Ferrier de Bromont située dans le quartier d’Adamsville. Cette année, vous êtes une fois de plus invités à découvrir les magnifiques clichés automnaux pris lors d’une excursion dans la région de Bromont. Lors de cette randonnée, les élèves ont mis en pratique les techniques de photographie apprises en classe en prenant des dizaines de photos.

De toutes les images capturées, une cinquantaine d’entre elles ont été envoyées aux organisateurs d’un important colloque international sur l’éducation à l’environnement qui aura lieu au Palais des Congrèsde Montréal, du 10 au 14 mai prochain. Lors de l’événement, une vingtaine de classes à travers le monde sont invitées à représenter leur coin de pays en s’inspirant de la thématique Les enfants du monde. Les clichés et les séquences vidéo recueillies par les élèves de l’école Saint-Vincent-Ferrier serviront donc à représenter le Québec. Il s’agit donc d’une belle vitrine pour mettre en valeur notre splendide région !

Fiers de leur travail, les élèves vous invitent à découvrir leurs petits chefs-d’œuvre lors de leur exposition. Ce sera un événement unique à ne pas manquer !

 

GRANBY FÊTE SES 150 ANS !

En 2009, la célébration des Fêtes du 150e anniversaire est un moment privilégié pour rendre hommage à nos grands bâtisseurs. Ce retour dans le temps permettra à nos jeunes de s’approprier le passé pour ensuite se projeter dans l’avenir. L’école d’Antan, Revamp’art, Il était une fois Granby, Granby en cinémascope seront toutes des activités créées et réalisées par nos jeunes en complicité avec leurs professeurs qui leur donneront l’occasion de s’impliquer à part entière dans le 150ede Granby. À suivre !

D’hier à demain : revivre notre histoire et rêver notre avenir.

En collaboration avec les organismes communautaires, culturels, sportifs et les indispensables regroupements de bénévoles granbyens, les célébrations des Fêtes du 150e de Granby seront créées par les citoyens, pour les citoyens !

Photos : Société d’histoire de la Haute-Yamaska

DU CINÉMA À SAINT-ARMAND

Le 9 juin dernier, les parents et les élèves de l’école primaire Notre-Dame-de-Lourdes ont été invités à la grande première du film « Si St-Armand m’était conté… ». Cette œuvre cinématographique a notamment été rendue possible grâce à une subvention de 6 330$ du Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec. Accompagnés par leurs enseignantes et des artistes de la région, André Leduc et Florence Bolté, les élèves de St-Armand ont eu un plaisir fou à travailler sur ce projet de grande envergure. Le film d’une dizaine de minutes met magnifiquement en lumière l’histoire locale de ce petit coin de pays.

 

Les commentaires sont fermés.