Reconnaissances du Conseil des commissaires

MENTIONS DE FÉLICITATIONS DU MOIS DE FÉVRIER

Le 19 février 2019, le Conseil des commissaires a reconnu :

Le Service de police de Granby, de l’équipe des enseignants de l’école Joseph-Hermas-Leclerc, de madame Chantal Doyon, éducatrice en prévention de la toxicomanie et des étudiants ayant collaboré au projet Assume !

  • CONSIDÉRANT que les jeunes conducteurs de 15 à 24 ans sont toujours surreprésentés dans les accidents au Québec et que, malgré les améliorations du bilan routier depuis 2011, ceci demeure un enjeu majeur pour tous les intervenants;
  • CONSIDÉRANT que depuis près de 10 ans, le Service de police de Granby et les intervenants de l’école Joseph-Hermas-Leclerc fournissent beaucoup d’efforts afin de sensibiliser les jeunes face à la présence de réels dangers sur nos routes;
  • CONSIDÉRANT que le projet Assume! a permis l’implication de près de 300 étudiants dans la création de publicités et de slogans sur certains thèmes touchant particulièrement la sécurité routière chez les nouveaux conducteurs, tels que la vitesse, les textos au volant et la conduite avec les facultés affaiblies;
  • CONSIDÉRANT que la mise en œuvre de ce projet aura également nécessité l’implication des enseignants de l’école Joseph-Hermas-Leclerc, notamment des cours d’éthique et culture religieuse et d’économie financière;
  • CONSIDÉRANT que les publicités produites à l’issue du projet Assume! ont permis de sensibiliser plus de 2 500 jeunes du secondaire de la Commission scolaire du Val-des-Cerfs, leurs parents et leur entourage.

Le Conseil a également décerné une mention de félicitations à l’ensemble des animateurs à la vie spirituelle et à l’engagement communautaire, bibliothécaires, conseillers en orientation, éducateurs en prévention de la toxicomanie, orthopédagogues, orthophonistes, psychoéducateurs et psychologues ayant œuvré à l’élaboration des cadres de référence des Services éducatifs.

  • CONSIDÉRANT que l’élaboration des cadres de référence des Services éducatifs a nécessité l’implication de plus de cent (100) professionnels : animateurs à la vie spirituelle et à l’engagement communautaire, bibliothécaires, conseillers en orientation, éducateurs en prévention de la toxicomanie, orthopédagogues, orthophonistes, psychoéducateurs et psychologues;
  • CONSIDÉRANT que les travaux de concertation et d’élaboration des cadres de référence par les divers groupes de professionnels ont nécessité près d’une année d’effort;
  • CONSIDÉRANT que l’élaboration des cadres de référence a permis aux différents corps professionnels de se concerter et de convenir d’un encadrement commun balisant les rôles et responsabilités de chacun afin d’assurer une application plus uniforme des interventions;
  • CONSIDÉRANT que le partage de ces cadres de référence permettra à tous les intervenants du milieu scolaire de mieux comprendre le rôle de chacun dans la réussite éducative des élèves.