Projet nerprun

Une activité nature qui s’implante à la CSVDC!

La Fondation pour la Sauvegarde des écosystèmes du territoire de la Haute-Yamaska (SÉTHY) est heureuse de collaborer avec la Commission scolaire du Val-des-Cerfs et la Ville de Granby dans un tout nouveau projet d’éducation relative à l’environnement qui a débuté cet automne.

Les élèves du programme d’éducation internationale de 2e secondaire de l’école l’Envolée (trois groupes) ainsi que des élèves du programme Formation préparation travail (FPT) de l’école Joseph-Hermas-Leclerc (quatre groupes) ont d’abord assisté à un atelier préparatoire sur les espèces exotiques envahissantes. Ils ont pu ainsi comprendre cette menace à la biodiversité de notre territoire dans le contexte des changements climatiques. Par la suite, ces élèves et leurs enseignants se sont dirigés vers un milieu naturel à proximité de leur école, pour constater les dégâts causés par le nerprun bourdaine, un arbuste envahissant qui laisse peu de chance à notre flore locale. Armés de pelles et d’extracteurs, ces élèves ont déraciné le nerprun avec enthousiasme. Et l’activité s’est terminée sur une note d’espérance, puisque les jeunes ont planté des arbustes indigènes (rosiers sauvages, myrique baumier et aronia) à la place du nerprun.

Jusqu’à maintenant, environ 140 jeunes ont eu l’occasion de « prendre un bain de nature » en développant leur sentiment d’appartenance à un milieu naturel, leur engagement communautaire, et ultimement, leur écocitoyenneté. Tant et si bien que nous avons cru bon de rebaptiser les groupes FPT de Fiers Protecteurs du Territoire! Ce projet se poursuivra au printemps prochain avec d’autres groupes et d’autres écoles de Granby.

La Fondation SÉTHY tient à remercier les éducateurs et éducatrices de la CSVDC qui ont collaboré à ce projet jusqu’à maintenant ainsi que la Ville de Granby, qui le soutient financièrement et logistiquement.