À la rencontre d’une AVSEC!

Je suis animatrice à la vie spirituelle et communautaire (AVSEC) depuis maintenant 13 ans pour la Commission scolaire du Val-des-Cerfs. Le but de mon service est de favoriser, chez les enfants, le développement d’une vie spirituelle autonome et responsable et leur permettre de contribuer à l’édification d’une société harmonieuse et solidaire. Par toutes sortes d’activités, j’invite à la réflexion et à l’engagement dans des projets personnels et collectifs susceptibles d’améliorer la vie.

De merveilleuses réalisations ont vu le jour : la chorale Haute en couleurs formée d’élèves du secteur régulier avec des élèves en déficience profonde; l’organisation de plusieurs spectacles amateur, qui a permis la construction d’une salle de stimulation pour les élèves en déficience profonde; l’implication auprès des personnes âgées de la Villa Bonheur qui favorise les rencontres entre générations; le comité des pairs aidant qui forme nos élèves à intervenir auprès de leur pair dans les moments difficiles; un voyage au cœur des communautés algonquines en Abitibi pour bâtir des ponts entre nos deux cultures, pour n’en nommer que quelques-uns.

J’ai une profonde admiration pour ces enfants. Ils m’enseignent à travers leur engagement ce qu’est la compassion, la générosité et l’altruisme. L’école a la mission d’enseigner et aussi celle de socialiser, c’est-à-dire de permettre l’apprentissage de la vie de groupe chez un enfant.

L’implication dans une cause, un projet, une activité, développe l’estime de soi qui est à la fois source d’énergie, de satisfaction et, je dirais encore plus, de bonheur. L’engagement fait souvent appel au courage, une vertu qui suppose la force de maintenir le cap contre vents et marées et de poursuivre en dépit de tout ce qui menace la détermination.

Le défi des enfants est de trouver et de prendre leur place. En vivant des expériences, ils se confrontent à leur potentiel et y découvrent dans bien des cas un sens à leur vie.

Une journée dans la vie d’une AVSEC…

9 h 17 : Classe de 5e année, École du Phénix. Je fais une animation sur l’estime de soi en résumant que chacun a un rôle à jouer unique et indispensable dans le monde.

12 h : Pratique de chorale avec 24 jeunes de diverses origines culturelles de 2e, 3e, 4e année. Chanter ensemble nous rassemble. Nous présenterons ce numéro lors du spectacle du SERY.

13 h 15 : De l’école Assomption, je téléphone chez SOS dépannage : des jeunes de l’Envolée viendront trier les dons reçus lors de la guignolée.

13 h 30 : J’envoie un courriel à la conférencière qui viendra présenter les Journées québécoises de la solidarité internationale à des élèves de 2e secondaire.

14 h 13 : Je rencontre des petits de maternelle. Je me présente en disant que je viens faire des activités : « on va parler de la vie dans ton cœur, de tout l’amour, les questions, les rêves que tu as à l’intérieur ».

Nous sommes dix AVSEC à la CSVDC. Nous accompagnons les jeunes en leur proposant des mots, des émotions, des gestes et des symboles pour donner un sens à leur vie, et agir en fonction de leurs valeurs, de leurs croyances ou de leurs aspirations profondes. Notre rôle est d’aider les élèves à approfondir leur vie intérieure et à changer le monde!