Adoption du budget 2014-2015

Le Conseil des commissaires de la Commission scolaire du Val-des-Cerfs a procédé à l’adoption du budget 2014-2015, hier en séance publique.

Depuis les trois dernières années, le Gouvernement du Québec a imposé de nombreuses compressions aux commissions scolaires. Ces compressions représentaient au 30 juin 2014, pour la Commission scolaire du Val-des-Cerfs, plus de  5,175 millions de dollars. Pour l’année 2014-2015, des coupes additionnelles de 2, 683 millions de dollars se sont ajoutées, pour un total de 7,858 millions de dollars.

Du déficit anticipé de 7,495 millions de dollars pour l’année 2014-2015, la Commission scolaire a dû réaliser des efforts budgétaires supplémentaires pour rencontrer l’autorisation conditionnelle de déficit du MELS de 5, 441 millions de dollars.

« Ce fut l’exercice budgétaire le plus difficile depuis mon élection en 2003 ! Difficile, car les compressions du Gouvernement en éducation doivent avoir le moins d’impact négatif sur la réussite des élèves. Difficile, aussi, car nous savons que les contribuables en ont assez de voir leur compte de taxe augmenter », a déclaré monsieur Guy Vincent, président du Conseil des commissaires.

Au cours des trois dernières années, le Conseil des commissaires et le personnel de la commission scolaire ont mis en place de nouvelles pratiques visant à améliorer la performance de l’éducation au regard de la réussite des élèves : mode de gouvernance novateur, révision des processus administratifs et diminution de la bureaucratie, révision des pratiques professionnelles, pour n’en nommer que quelques-unes.

Val-des-Cerfs observe, année après année, une augmentation considérable de sa clientèle.  Pour l’exercice 2014 – 2015, c’est près de 250 nouveaux jeunes élèves que nous accueillons dans nos écoles primaires. Le défi est considérable pour assurer la qualité des services et réaliser sa mission.

Dans ce contexte économique et de manière à maintenir les services directs aux élèves, le Conseil des commissaires s’est vu dans l’obligation d’augmenter le taux de la taxe scolaire pour l’exercice 2014–2015 de 1,2%, soit 0,0025$ par 100$ d’évaluation foncière, par rapport à l’an passé. Ce taux est uniforme pour toutes les villes.

Ces mesures permettront de préserver les services offerts aux élèves, ce qui représente  plus concrètement :

  • Le maintien de la mesure Agir Autrement;
  • Le maintien de l’aide aux devoirs;
  • Le maintien de la mesure École en Santé;
  • Le plan d’action en lecture;
  • La banque pour les élèves HDAA;
  • L’apport à la vie de l’école.

Le compte de taxe sera expédié le 29 septembre 2014 et encore cette année lorsqu’applicable, il sera possible d’effectuer le paiement en deux versements. Les dates d’échéance seront le 30 octobre 2014 pour le 1er versement et le 28 janvier 2015 pour le 2e versement.