Une élève de la CSVDC s’illustre à l’international!

La Commission scolaire du Val-des-Cerfs tient à féliciter Andréanne Veillette, une élève de cinquième secondaire de l’école secondaire Haute-Ville, qui s’est illustrée au prestigieux concours d’écriture de l’Association des Membres de l’Ordre des Palmes Académiques (AMOPA) en France. En effet, son texte lui a valu la première place à l’étranger au Prix Maupassant de la Jeune Nouvelle.

Andréanne Veillette n’avait aucune attente lorsqu’elle fit parvenir son texte au jury. D’ailleurs, lorsqu’elle en fut informée, elle fut tellement étonnée qu’elle ne sut comment réagir. Ce n’est que lorsqu’elle fut contactée par Aurélien Boivin, le représentant de l’AMOPA au Québec, qu’elle réalisa l’ampleur du prix qui lui était décerné. Cet honneur a d’ailleurs toute une signification pour celle-ci : « Comme je rêve d’être écrivaine, aucun autre prix n’aurait pu me rendre plus heureuse! »

La Commission scolaire du Val-des-Cerfs en était à sa toute première participation à ce concours, tout comme trois autres commissions scolaires au Québec qui ont décidé d’y participer aussi pour la première fois. Elle tient à féliciter onze élèves qui avaient fait parvenir leur texte au jury de l’AMOPA ainsi que les enseignants qui les ont accompagnés. Plus spécifiquement, la Commission scolaire tient à souligner le travail de Marie-Claude Crête de l’école de la Haute-Ville pour avoir encouragé le talent des élèves, comme pour celui d’Andréanne, en relevant, avec brio, cet exploit.

Le concours de l’AMOPA  s’étend sur toute la francophonie et est destiné à tous les établissements scolaires où la langue française est enseignée. Pour les pays provenant de l’étranger, le Québec a été soumis à l’une des trois catégories suivantes pour tenter de se démarquer : Expression écrite de la langue française, Maupassant de la Jeune Nouvelle et celle de la Jeune Poésie.                                                                                                                                

Le Prix Maupassant de la Jeune Nouvelle s’adresse aux élèves de la 4e et la 5e année du secondaire. Les sujets sont laissés au choix des élèves et sont évalués selon ces critères : « Œuvre d’imagination, la nouvelle exige des qualités d’invention, une intrigue retenant l’attention du lecteur autour de personnages évoluant dans un milieu caractérisé. La qualité de l’écriture narrative doit accompagner une action bien conduite. »

Sur la photo : Andréanne Veillette

DSC02469